Esprit pionnier et innovation

La capacité d’investissement et l’idée d’un service extraordinaire ont marqué aussi bien boco que CWS dès le début. Depuis 2001, les deux marques opèrent sous un seul et même toit: CWS-boco International GmbH.

CWS: idée ingénieuse aux racines suisses

CWS: idée ingénieuse aux racines suisses

Dans les locaux sanitaires des bâtiments publics et des sites industriels, il était, jusqu’aux années 1950, absolument courant d’utiliser un essuie-mains commun jusqu’à ce que son aspect ne donne plus envie de le toucher. Une percée en termes d’hygiène fut, en 1954, l’introduction du premier distributeur d'essuie-mains de CWS, qui était l’idée ingénieuse d'Erika Schnyder, épouse de Conrad Wolfgang Schnyder, suisse et fondateur de CWS. Dans les années 1970, l’entreprise franchit une nouvelle étape clé pour améliorer l’hygiène: en introduisant, en 1976, le distributeur d'essuie-mains sans contact, CWS entra une nouvelle fois dans l’histoire de l’hygiène. Le premier siège WC autonettoyant CWS CleanSeat, quant à lui, alimenta les conversations en 1993.

boco: esprit pionnier perpétuel

boco: charrette à bras, sacs de farine et esprit pionnier perpétuel

C'est avec une charrette à bras et quelques douzaines de serviettes de location que Bernhard Burmeister, fondateur de boco, démarra son affaire. En 1908, il fusionna avec son ancien concurrent – Burmeister, Oszmer & Co – en court: boco – était née. Des chariots hippomobiles remplacèrent les charrettes à bras, on embaucha des collaborateurs et l’entreprise aménagea dans des locaux plus spacieux.
Aujourd’hui, plus de 1'600 véhicules de la flotte de CWS-boco sillonnent chaque jour les routes partout en Europe au service de nos clients.